Quelques repères historiques

Nicolas II, tsar de toutes les Russies, héritier de la dynastie des Romanov règne sur un pays qui connaît un essor économique, social, politique et culturel sans précédent.
Il est dépassé face à l’agitation politique (1905), à deux guerres perdues contre le Japon (1904-1905) et lors de la première guerre mondiale.
Il abdique en 1917 et est exilé à Iekaterinbourg avec sa famille où ils seront sommairement exécutés en 1918.

1894 
: Couronnement de Nicolas II.
1901 : Création du Parti Socialiste Révolutionnaire.
1904-1905 : Guerre russo-japonaise, défaite cuisante pour la Russie.
1905 : Naissance des Soviets. Conseils d’ouvriers, de paysans et de soldats acquis aux idées progressistes dans l’Empire russe.
Révolution Russe immortalisée par la mutinerie du Cuirassé Potemkine.
1907 : Alliance militaire de la France, du Royaume-Uni et de la Russie impériale (Triple-entente).
1914-1918 : la Russie prend part à la Première Guerre Mondiale aux côtés des Alliés.
Février 1917 : Insurrection populaire à Petrograd (capitale impériale de l’empire russe – Saint-Pétersbourg) due à la pénurie alimentaire, lassitude face à la guerre (défaites successives).
2 Mars 1917 : Nicolas II renonce au trône.
Mai-Octobre 1917 : Le gouvernement provisoire est présidé par Alexandre Kerenski.
25 Octobre 1917 : Révolution d’Octobre. ( dans le calendrier grégorien). Petrograd est aux mains des soviets noyautés par les Bolcheviques.
1917-1921 : Révolution russe et Guerre civile. Le Parti bolchevique, parti révolutionnaire marxiste mené par Lénine, devient progressivement majoritaire dans les conseils politiques ouvriers et paysans dits « Soviets ».

La Russie dans la première guerre mondiale. . . Continuez–>