Quelques repères historiques

La collectivisation des terres agricoles et le tournant de l’industrialisation à marche forcée, laissent les campagnes exsangues.
En 1932-1933 une terrible famine ravage les plus riches terres à blé, notamment en Ukraine. On dénombrera de 4 à 5 millions de morts.
De 1936 à 1940 la terreur de masse s’abat sur l’URSS, déportations, exécutions et grands procès de Moscou permettent à Staline d’éliminer d’anciens camarades.
Les plus hautes sphères de l’armée rouge sont désorganisées alors que le spectre de la guerre se rapproche.
Le pacte germano-soviétique de 1939 est rompu par Hitler et l’armée allemande envahit le territoire soviétique.

1931-1933 : La diminution de la productivité agricole provoque de nouvelles famines qui causent la mort de près de six millions de personnes.
Avril 1933
 :
Le comité central du PCUS décrète à nouveau une vaste campagne d’épuration du Parti afin de contrôler le recrutement de ses membres.
Août 1935 : Intensification maximale de la productivité de chaque travailleur. Lancement du mouvement stakhanoviste.
1936-1939 : Grandes purges. Mécanismes de terreur de masse. Exécutions et déportations.
1939 : Pacte Germano-soviétique de non-agression.
Engagement de neutralité et accords secrets qui répartissent entre l’Allemagne et l’URSS un certain nombre de pays et de territoires à annexer dont la Pologne et la Finlande.
Juin 1941 : Attaque massive du Troisième Reich (Opération Barbarossa), entrée de l’URSS dans la Seconde Guerre mondiale.